Articles Tagués ‘MiddleEast2.0’

Il fallait mettre un point final à notre aventure et à notre blog. Le voilà. Avec un peu d’émotion et beaucoup de satisfaction. Ce n’est plus qu’une question de jours pour que la dissolution de notre société MiddleEast2.0 soit désormais effective, au terme d’un très long processus administratif débuté en septembre dernier. Nous remercions évidemment toutes les personnes qui nous accompagné dans cette formidable aventure. La liste est longue. Et commencer une énumération serait prendre le risque d’en oublier.

Coraline Salvoch et moi-même, nous tenions néanmoins à remercier tous les témoins que nous avons rencontrés et qui ont accepté de témoigner devant notre caméra, parfois dans des circonstances malheureuses, parfois aussi dans des conditions plus heureuses. Leurs combats continuent, que ce soit en Egypte, en Jordanie, à Gaza, et dans les Territoires palestiniens. Et nous promettons de revenir les voir très vite dans leurs aventures respectives.

Nous avons souhaité d’ailleurs mettre en évidence ce reportage signé Libération sur le combat des femmes en Egypte, pour rendre hommage à Zeinab. Nous l’avions rencontré en Egypte, nous l’avions interviewé longuement, elle nous avait aidé dans ce reportage délicat, un an après la réZeinab Sabetvolution égyptienne. De là voir aujourd’hui en pleine page du journal Libération nous fait dire que nous nous n’étions pas trompés. Cette grande dame, Zeinab, marquera bientôt l’histoire.

Et nous, nous repartirons. Sûrement ailleurs, parce que l’aventure était belle et qu’il serait dommage de ne pas recommencer.

A bientôt.

Prenez soin de vous.

Alain Pirot et Coraline Salvoch.

Publicités
Reportage de l’agence Middle East 2.0, diffusé  dans l’émission Learning World, un programme sur l’éducation proposé par la chaîne EURONEWS, présenté depuis Doha par Maha Barada. Reportage à Gaza, réalisé par Coraline Salvoch et Alain Pirot.

Un enfant bien nourri est un enfant bien instruit. Voilà ce que l’on dit. Mais si remplir son estomac est important il faut aussi apprendre aux jeunes à avoir de bonnes habitudes alimentaires.
Les Nations Unies estiment que près de 400 millions d’enfants de par le monde vont se coucher le ventre vide. De nombreux projets tentent de leur assurer des ressources alimentaires stables et d’encourager les enfants à aller à l‘école.
Pour en savoir plus sur les méthodes destinées à renforcer l‘éducation nutritionnelle en milieu scolaire, nous nous sommes rendus en Territoires palestiniens, au Canada et en Finlande.

Gaza: La malnutrition, problème numéro un dans les cours d‘école

Le blocus israélien de Gaza a entraîné des pénuries alimentaires enjandrant une malnutrition de beaucoup de jeunes Palestiniens. Un projet des Nations Unies tente d’ assurer un approvisionnement alimentaire dans les écoles, pour encourager une rescolarisation des enfants et offrir aux mères des conseils nutritionnels.

Dans la bande de Gaza, près d’un élève sur deux arrive à l‘école sans avoir rien mangé. Comme d’autres organisations, l’Office des Nations unies pour les réfugiés palestiniens a donc décidé de distribuer chaque jour une ration énergétique aux élèves. Plus de 200 000 enfants en bénéficient quotidiennement. L’Office s’est aussi fixé comme objectif d’apprendre aux mamans à donner à leurs enfants les nutriments essentiels.

Liens utiles:
http://www.haaretz.com/news/poll-10-of-palestinian-children-have-lasting-malnutrition-effects-1.217826
http://apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files/A61/A61_18Rev1-en.pdf

Finlande : l’alimentation par les sens

En Finlande, la méthode Sapere met en avant une action de sensibilisation à la nutrition en enseignant aux jeunes à apprécier la nourriture avec tous leurs sens. Les étudiants sont encouragés à cultiver et à cuisiner leur propre nourriture pour apprendre ce qu’est une alimentation saine. L’objectif principal est de lutter contre l’obésité.

Le méthode Sapere, a pour objectif d’initier les enfants au «mieux manger» et au «savoir-vivre» en développant les 5 sens afin de les aider à adopter un comportement alimentaire sain, de les obliger à être curieux, à découvrir et à savoir apprécier.
La méthode Sapere est très appréciée des professionnels de santé en Finlande. A l’heure actuelle, quelques 3 500 d’entre eux ont été formés pour utiliser cet outil dans leur travail. Dans de nombreuses villes, la méthode s’inscrit dans le programme scolaire.

Pour plus d’informations:
http://sapere.ebaia.com/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=10&Itemid=93&lang=fr

Déjeuner écolo au Canada

Au Canada, qui est l’un des plus grands producteurs mondiaux de déchets, on mise dans les écoles sur les boîtes-repas saines et écologiques. Les enseignants encouragent les élèves à choisir leur nourriture avec soin et à utiliser des emballages alimentaires adaptés à la sauvegarde de l’environnement.

Au Québec, les Etablissements Vert Brundtland ont développé une trousse pédagogique pour encourager les écoles à s’engager pour éduquer les jeunes au développement durable.
Dans certaines écoles, les élèves sont aussi sensibilisés au recyclage. Après le lunch, ils font le tri des déchets, certains sont même responsables du nettoyage. Des petits gestes quotidiens qui, à grande échelle, font toute la différence.

Copyright © 2012 euronews